BIO COURTE:

Lazy Flow, originaire de Paris, est membre de la House of LaDurée et du collectif Funky French League. De l’extravagance de New York aux ghettos d’Abidjan, c’est tout son amour pour la diversité qu’il distille dans ses sets.

Producteur et DJ de musique électronique, ses nombreuses influences lui permettent de fusionner les genres avec brio ce qui l’amène à signer ses productions sur des labels comme Record Makers, Nervous, Southern Fried, Moshi Moshi ou Ya Basta.

Il a collaboré avec des artistes renommés comme Gala, Horace Andy, Todd Terry, Sébastien Tellier, Philippe Cohen Solal, Kissy Sell Out et Kiddy Smile, et sillonne l’Europe pour électriser les clubs et festivals auprès d’artistes de grands noms : Major Lazer, Keith Murray, Armand Van Helden, Die Antwoord ou encore Bomba Estereo.

Lazy_Flow_Press_2_2016_copyright_Sylvain_Lewis

BIO LONGUE:

Au départ, DJ pour rappeurs et dans les compétitions de skateboard, Florent Cortesi alias Lazy Flowproducteur et DJ originaire de Paris, se découvre parallèlement une passion pour les musiques électroniques et une vocation pour la composition.

Depuis 2008 ses productions ont vu le jour sur des labels comme Nervous, Main Course, Mental Groove, Southern Fried, Bad Life, Wagram, Ya Basta, Fogbank, Folistar, San City High, Youngunz,… Il a collaboré avec Gala, Philippe Cohen Solal, Kiddy Smile, Tagteam Terror et Malente, fait des remixes pour Horace Andy, Todd Terry & J Paul Getto, Sébastien Tellier, DJ Click, Funkystepz, The Very Best, Acid Washed ou Onyenze.

A partir de 2010 il est restera très actif comme organisateur de soirées à Paris (Point Ephémère, Nouveau Casino, Concorde Atlantique, Petit Bain, Social Club, L’Alimentation Générale,…). Il anime en 2012 une émission de radio sur Nasty FM (UK) avec des mixes exclusifs de Rogerseventytwo, Joao Brasil, Lars Moston et plus encore.

Début 2014 son premier album « MOYO MOYO » (CŒUR CŒUR en Swahili) voit le jour sur le label autrichien Big ‘N’ Hairy. Il a composé, enregistré et mixé 10 morceaux mariant sonorités électroniques et world acoustiques. Ce premier opus va de la Cumbia à l’Afrobeat en passant par le Hip-Hop et le Baile Funk. MOYO MOYO est le résultat des merveilleuses rencontres qu’il a pu faire au cours de ces trois dernières années avec des artistes et chanteurs comme Anbuley, Isa GT, Gazelle, Saadi, Tigarah, Mo Laudi, Matthew Wasley, Macky Ruff, JourneytotheEnd et Jean-Jacques Berthieu.

Lazy_Flow_Moyo_Moyo_Cover_WALLPAPER

Fin 2014 il s’associe à Maral Salmassi pour relancer le label Television Rocks ce qui lui donne l’opportunité de s’exprimer pleinement en tant que directeur artistique en faisant appel à Swick, DJ Edgar, Mighty Mark & TT The Artist, DJ Comrade, Cobra Krames, Mace, R-Ash, DJ N.K., Chong X, Banginclude, EQ Why, DJ Tiga,…

Avril 2015 il sort sa première compilation sur le label Français Folistar, réunissant ancienne et nouvelle école sous un même drapeau, celui de la House music. « Lazy Flow Presents : Paris’ House Finest » avec la tour Eiffel comme symbole d’un rayonnement mondial; montrant ce que les « Frenchies » sont encore capables de faire en la matière.

paris-house-finest

Une quinzaine de titres exclusifs donc autant de producteurs, disponible également sous forme d’une mixtape présentée par un MC host (DSL) mettant en vedette Bustafunk, Matt Mendez, Alec Carlsson & Josh Jaqk, mOnsieurWilly & Flamingo, Madji’k, Digikid84, Kevin Oz, Lazy Flow & Jerome Badini, Rude Jude & Old Sab, Prosper & Dorian Parano, Altered Beast, S7777 & Forbidden Foreplay, Dudley Slang, Kaptain Cadillac et The Phantom’s Revenge.

MOYO MOYO, le premier album de Lazy Flow fut le premier pas d’une longue série de collaborations et de performances live qui l’amène à monter le groupe « Lazy Flow & The Snakes » comprenant musiciens (Julian Getreau, Ludwig Nestor, Gabriel Bridgewater, Vally Sulliman) et chanteur (Philippe Aglaé). Ils enflamment les scènes de La Défense (Festival Chorus), Festival Träce (première partie de Naive New Beaters au Virtuoz Club et de DJ Click au Tamanoir), Maison Daniel-Féry (première partie de General Elektriks), Bagneux (France ô Folies, Copaca’Bagneux), Le Nouveau Casino (Paris), L’Auditorium Seynod (Haute-Savoie), La Scène Bastille (Paris),…

franceo

En 2016 il découvre l’étendue de la culture Voguing en participant comme ingénieur du son, aux côtés de l’iconique artiste français Kiddy Smile, à la bande son du documentaire de Gabrielle Culand « Paris is Voguing ». Très touché et fasciné par ce mouvement il y fait ses premiers pas comme DJ. Puis en 2017 il rejoint la première House de Voguing française House of LaDurée et, avec l’alias de L.Y.F., devient le premier producteur de Ballroom Français. Ses beats traversent rapidement les frontières de part leur originalité où il amène avec aisance ses diverses influences Afro-Latines au sein de cette musique.

A joué aux côtés de: Armand Van Helden, Major Lazer, Die Antwoord, Haddaway, Bomba Estereo, Thievery Corporation, General Elektriks, Boys Noize, Naive New Beaters, Joke, Nero, Oneman, Kissy Sell Out, Zombie Disco Squad, Housemeister, Congorock, DATA, Daniel Haaksman, Bambounou, L-Vis 1990, Stefano Ritteri, Para One, Surkin, El Hijo De La Cumbia, Mightyfools, Martelo, Sinden, Homework, Astronomar, Douster, Myd, French Fries, Teki Latex, Bok Bok, DJ Mixwell, Mawimbi,…

neweve

DJ sets: Paris (Machine du Moulin Rouge, Wanderlust, Grande Halle De La Villette, Elysée Montmartre, Alhambra, Favst, Bellevilloise, Seine Musicale, Badaboum, Nüba, Flow, Bains Douches,…), Esplanade de la Défense (Nanterre), 4 Sans (Bordeaux), Lyon (La Plateforme, DV1), Le Rafiot (Strasbourg), Le Chat Noir (Dijon), Isola 2000 (Les Pistes Électroniques), Roubaix (Paysages Électroniques), Nancy (L’Envers Club), Lille (Supermarket), Nantes, Grenoble, Annecy, Tours, Avoriaz, La Baule, Orléans, La Rochelle, Metz, Clermont-Ferrand,… Razzmatazz (Espagne), Belgique (Fuse, Mirano), Royaume-Uni (The Den, 53 Degrees, The Legion, Orange Rooms, Sketch), Allemagne (Nektar Beach, Tempelhof), Suisse (Fri-Son, Loft Club, Salzhaus Winterthur), Italie, République Tchèque, Luxembourg,…